La démarche qualité d'Airparif

En tant qu'association chargée de la surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France, Airparif a pour rôle de fournir une information permanente de référence, fiable et incontestable au public et aux autorités afin de pouvoir réduire l'exposition à la pollution et de permettre d'améliorer la protection de la santé des personnes et de l'environnement.

Airparif effectue cette surveillance conformément aux principes d'indépendance, de fiabilité et de transparence qui sont gages de sa crédibilité. 

Afin de répondre aux besoins de ses utilisateurs et respecter les exigences réglementaires françaises et européennes, Airparif est engagée depuis 2002 dans une démarche qualité et de les satisfaire, Airparif a choisi de s'engager dans une démarche qualité de Certification ISO 9001 et d'Accréditation ISO/CEI 17025 Section Laboratoires.

Cette démarche, fondée sur une organisation et une compétence reconnue à la fois par un organisme accréditeur, le COFRAC et un organisme certificateur, l'AFNOR Certification, a pour objectif de garantir la crédibilité des mesures réalisées et de satisfaire au mieux les besoins de nos clients. 

Pour ce faire, le système de management de la qualité mis en place au sein d'Airparif porte sur : 

  • La qualité de la mesure des polluants atmosphériques
  • La qualité des raccordements réalisés par notre Laboratoire interrégional d'étalonnage
  • La qualité des systèmes de modélisation
  • La qualité du système d'information à destination de ses clients
  • La qualité des mesures, des outils de surveillance et des données est également régulièrement auditée par le Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l’Air (LCSQA), organisme national de référence requis par les directives européennes chargé par le ministère de l'Environnement d’assurer la coordination technique du dispositif de surveillance de la qualité de l’air en France. 

 

Certification ISO 9001 délivrée par l'AFNOR Certification

Le système de management de la qualité mis en place, certifié ISO 9001 et basé sur une « approche processus » a pour objectif une amélioration des performances de l'organisme. Cette démarche implique une vision « transversale » de la structure, elle permet de mieux maîtriser les interfaces entre les activités et incite les différents acteurs à travailler vers un même objectif commun, la satisfaction de ses clients.
Le champ d'application est défini précisément sur notre certificat AFAQ.

 

Accréditation ISO/CEI 17025 - Section Laboratoires délivrée par le COFRAC

Airparif est accrédité par le COFRAC selon la norme ISO/CEI 17025 Section Laboratoires,

  • D' une part :

- L'échantillonnage-prélèvement en air ambiant de l'O3, du SO2, du CO, des NOx, PM10 et PM2,5.

- L'analyse physico-chimique en air ambiant du Benzène.

- L'analyse physico-chimique en air intérieur du Benzène et du Formaldéhyde (HP Env et dans les ERP selon le LAB REF 30).

Le champ d'application est défini précisément sur l'annexe technique de notre attestation d'accréditation COFRAC.

Le développement durable chez Airparif

Airparif est particulièrement soucieuse d'adopter un comportement exemplaire en matière de préservation de l'environnement. Airparif s'engage donc clairement à prendre en compte cette dimension dans ses activités.

Un plan d'actions est élaboré chaque année. Plusieurs thématiques sont définies dans ce plan : déplacements du personnel, maîtrise des énergies et des ressources employées, utilisation raisonnée du papier et des consommables, gestion des déchets, communication interne régulière et une sensibilisation du personnel. La prise en compte de l'environnement dans le choix de certains matériels ayant des besoins conséquents en électricité comme les matériels de mesure, les serveurs informatiques ou les climatiseurs est intégrée dans le processus des achats. Des critères de consommation électrique, de classe énergétique lorsque cela s'applique, mais aussi de fin de vie des matériels, sont pris en compte dans le choix de ces matériels.

Principales actions menées : 
  • Encourager les moyens de déplacement non polluants pour se rendre au travail. 2/3 de l'abonnement Vélib est par exemple remboursé aux salariés qui le souhaitent
  • Optimiser les déplacements pour réduire le kilométrage des véhicules de service
  • Renouveler le parc automobile de la structure avec les motorisations les moins polluantes, électriques et hybrides notamment
  • Privilégier le train plutôt que l'avion pour les déplacements professionnels hors Île-de-France
  • Maîtriser les énergies et les ressources employées : remplacement des halogènes par des luminaires à basse consommation, réduction du gaspillage lié à l'éclairage, amélioration du chauffage avec des robinets thermostatiques…
  • Réduire le nombre d'impressions papier et favoriser l'usage du papier recyclé